top of page
  • Photo du rédacteurLorraine Quessy

Prévisions financières : les 3 erreurs à éviter


L'élaboration des prévisions financières est un élément clé de la planification stratégique et opérationnelle de toute entreprise. Elle garantie une prise de décision éclairée en matière d'investissement et de financement, et participe à l'atteinte des objectifs long terme de l'entreprise.



Avoir de bonnes prévisions est stratégique pour les entreprises, et pourtant trop d'erreurs sont commises au moment de leur élaboration.

C'est ce que nous allons aborder dans cet article en nous intéressant aux trois erreurs les plus couramment faites.


1. Pas d'objectifs précis


La matière première de la planification financière, c'est la donnée.

Pour faire parler cette donnée, il est nécessaire de définir quel est notre objectif? Quelle information nous souhaitons suivre, à quel rythme et pour qui ?

L'objectif peut être de suivre l'évolution de la rentabilité d'un produit, d'un projet, d'une zone géographique, d'un secteur. Il peut être multiple et évolutif mais il doit être clairement défini.

De cette façon, il permettra de mettre en place des axes analytiques pertinents pour suivre cette donnée et de paramétrer vos outils de manière optimale.


2. Vouloir trop donc n'avoir rien


Au moment de la mise en place de sa stratégie de planification, il est souvent tentant de vouloir intégrer le plus de données possible pour pouvoir faire un maximum d'analyse. L'idée est bonne mais il est nécessaire d'y aller par étape.

Mettre des axes analytiques sous-tend de mettre en place des procédures claires et définies pour bien suivre leur implémentation. Plus il y aura d'axes analytiques, plus les process peuvent être lourds et fastidieux. Procéder par étape permettra d'éviter de tomber dans le piège d'avoir beaucoup de données mais aucune exploitables car incomplètes.


3. Données non uniformes


Les sociétés ont de plus en plus d'outils pour les aider au quotidien. Cette aubaine peut être source de confusion et d'erreur dans la mise en place de prévisions financières de qualité. Le paramétrage des outils est donc clé.

Une erreur souvent commise est d'élaborer des prévisions avec un niveau d'analyse plus précis que celui paramétré dans les outils existants (de type ERP, comptable ou de facturation) déjà en place.

Il est donc important d'harmoniser les axes analytiques suivis dans les différents logiciels de la société pour assurer un croisement des données.



Ces trois concepts, imbriqués les uns aux autres, sont clés pour faciliter le suivi des prévisions financières. En évitant ces pièges, les entreprises pourront améliorer leur performance financière et prendre des décisions avisées.





Comentarios


bottom of page